Alter-Ego


 

Partagez | 
 

 It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Berlin Lozier
« je cherche encore »
Messages : 44
Date d'inscription : 03/08/2014
Points : 79
Ft. : Tommy Marr
Âge : 21 ans
Localisation : zone sud
Disponibilité : (2/3 libres)
Fiche : Life is life, fight for it.
Liens : Life is a challenge, meet it.

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   Dim 3 Aoû - 18:09


Berlin Lozier
ft. Tommy Marr

It's your identity

Prénom(s) : Berlin Amédée.
Ouais, Berlin comme la ville. Certains croient à un pseudonyme, mais c'est bel et bien ce qui figure sur son certificat de naissance. Après tout, y'a des gens nommés Brooklyn et London, pourquoi pas Berlin? Sur ce même certificat de naissance, perdu depuis longtemps, figure également Amédée. Le nom de son arrière-grand-père, qu'il n'a jamais rencontré. Forcément, il est mort avant la naissance de Berlin. Le nom d'une ville et d'un inconnu. Et étrangement, ça lui va bien.
Nom : Lozier.
Ça sonne français. Et pour cause, il se trouve que Berlin est le fils d'immigrants français aux States. Lozier, comme les gens qui faisaient pousser l'osier et tressaient des paniers. Ce genre de petits trucs, auxquels les Lozier d'aujourd'hui n'ont plus de temps à consacrer.
Âge : 21 ans
À chaque crise sociale, depuis toujours, il faut des jeunes dans la vingtaine, qui se cachent, qui se battent, qui fuient. Et Berlin en fait partie. Vingt-et-un ans, même pas de diplôme en poche, à peu près aucune perspective d'avenir.
Groupe : Améthyste.
Berlin, il trouve ça con de catégoriser les gens. Chaque individu est différent, point. Mais tous les systèmes s'amusent à répartir les gens. De l'école à la société, en passant par les grandes entreprises, tout le monde est fiché. Ce n'est pas que Berlin n'ait pas envie de faire partie d'un groupe. Ce qu'il ne veut pas, c'est être qu'un maillon d'une longue chaîne. Berlin, il traite tout et tout le monde de con. S'il a quelque chose à dire, il va pas tourner autour du pot bien longtemps. Et surtout, ses opinions, il ne les garde pas dans sa tête. On dit aussi qu'il s'attache (trop?) facilement aux autres. C'est pas de sa faute, il leur balance un peu n'importe quoi à la figure, mais il est vrai que Berlin, ça ne lui prend pas bien du temps pour être attaché à quelqu'un. Ça a ses bons, mais surtout ses mauvais côtés. En fait, Berlin a été catégorisé une fois de plus. Dans ce bordel d'anarchie, il fait partie des Améthystes.
Rang : Libre.
Techniquement, il n'a toujours pas rencontré son "âme soeur". Mais avec tout ce qui se passe en ce moment, il n'a pas le temps d'y penser. De toute façon, avec sa chance habituelle, il risque de tomber sur son ennemi juré.
Localisation : "Murderapolis"; zone Sud.
C'est le bordel dans les rues de Minneapolis. Y'a plus aucun commerce ouvert, les vitres des bibliothèques sont fracassées, et la population semble avoir été laissée pour compte. Ça se bat, dans les rues de Minneapolis. Les gens meurent, certains survivent. Mais pas sans quelques cicatrices. Minneapolis, c'est moche ces temps-ci.
Job : Il ne travaille pas, il lutte.
Il n'y a nulle part où travailler, nulle part où étudier. Alors, Berlin il s'est joint à la bataille. Il oeuvre en général dans l'arrière, avec les autres stratèges. Mais il hésite pas non plus à balancer des coups de poing quand il le faut.
Laisser le champ libre au staff pour le groupe :
[ ] Oui, aidez moi !
[x] Non, je sais ce que je veux.
Come into my head

CAFÉ NOIR.
Berlin, il est shooté au café, au soda, à la caféine. Il finit facilement un pack de coca durant une nuit blanche, et continue d'en ingérer sans arrêt pendant la journée. Avant, c'était pratique lors des nuits passées dans ses cahiers, à se rentrer toute la matière dans le cerveau la veille de l'examen. Aujourd'hui, ça ne sert plus à rien. Il ne reverra plus ses devoirs, et comme des milliers d'autres à travers le monde, il ne verra jamais son diplôme. Et le café aussi devient de plus en plus rare. Une fois de plus, ses repères disparaissent.

CLAUSTROPHOBIE.
Il ne supporte pas les espaces confinés. Sa phobie est assez sévère, au point de déclencher une crise de panique. Forcément, Berlin, il prend les escaliers plutôt que l'ascenseur, il ne peut tolérer d'être dans une pièce sans fenêtres. En général ça ne lui a jamais posé de trop gros problèmes, évitant les endroits qui pourraient déclencher une anxiété. Mais avec l'activation des bracelets, et la ville sans dessus dessous, il n'a parfois pas le choix, et doit se résigner à se faufiler dans des ruelles qui semblent sans issues, à s'aventurer là ou la lumière du jour ne passe pas. Mais une phobie, ça ne se soigne pas du jour au lendemain, et Berlin est encore souvent en proie à des crises d'angoisse.

SPONTANÉITÉ.
Berlin, il a pas de difficulté à gueuler, à s'exprimer. C'est pas non plus très difficile de savoir ce qu'il pense, parce que c'est ce qu'il est en train de dire. Il prend pas le temps de réfléchir à ce qu'il va dire. Il parle et puis c'est tout. Il a ses opinions, et tout le monde les connaît. D'ailleurs, ça marche dans toutes les situations. S'il tient à quelqu'un, la personne visée sera au courant assez rapidement. Parce que Berlin, ça l'embarasse pas de lancer un "parce que je tiens à toi!" à la figure de quelqu'un. Mais la société a tellement dégénéré, plus personne ne fait confiance à qui que ce soit. Berlin aimerait être capable d'en faire autant, de s'en foutre complètement. Mais même dans l'anarchie la plus totale, on pas peut rester seul. Il squatte quelques groupes, et il s'implique. Et si certains parviennent à accomplir la même chose en restant totalement indifférent, pour Berlin, c'est différent, c'est dans sa nature, il aime les gens.

PERDRE LA ROUTE.
Berlin, il conduit. Pas une voiture, ça c'est sûr, avec sa claustrophobie, aucune chance d'y parvenir. Enfin, il conduisait. Une moto. Pas le grand luxe, un truc qui roule, ça lui suffit. Mais avec le début des violences, sa moto s'est rapidement trouvée totalement détruite. Les transports en commun, c'est mort. Alors Berlin, il marche, il court, il rampe. Tout plutôt que de rester au même endroit trop longtemps et de recevoir une balle dans le crâne sans même savoir qui l'a tirée.

MARQUES.
Berlin, il n'est pas encore lié, il n'a donc pas de runes sur la peau. Mais par contre, il s'implique dans les manifs, dans les combats, dans les bagarres. Il s'en est toujours sorti vivant jusqu'à présent, mais ses jambes sont couvertes de cicatrices et de plaies qui ont jamais tout à fait guéri.

MANIES.
Berlin, quand il est nerveux, il se mord de la peau. Que ce soit la peau autour des doigts, ou se mordiller les lèvres quand elles sont sèches, c'est un tic dont il n'a jamais pu se débarasser. C'est aussi le genre qui fait cliquer son stylo en classe quand il s'ennuie. Quand il écoute de la musique, il ne peut pas arrêter d'écouter un morceau avant que celui-ci soit fini. T'as quelque chose à lui dire? Soit il va gentiment accepter d'enlever un écouteur de ses oreilles, ou tu attends que le morceau finisse. Il faut avouer, avec la situation présente, certains de ces tics ont disparu pour faire place à d'autres. Entre autres, Berlin est souvent en train de tirer sur son lobe d'oreille ou encore de tourner sans cesse la bague qu'il porte à son pouce droit même dans des espaces ouverts.


Comment avez-vous découvert l'existence des Soul Mate Jewel ? : Quand t'es ado, à moins d'être cloîtré dans un placard, impossible de pas être au courant des tendances. Et Berlin, c'est pas le genre à s'enfermer où que ce soit. Du coup, ça lui a pas pris bien du temps avant d'en entendre parler. Depuis les affiches dans les bus jusqu'aux pubs à la télé, les Soul Mate Jewel étaient partout. Comment vous êtes-vous procuré le votre ? : On penserait bien que Berlin, et ses principes égalitaires et tout serait contre ce genre de bêtises. Hé bien c'est le cas. Mais sa mère ne semble pas être du même avis. Alors en juin, il y a déjà quelques années, pour ses dix-huit ans, sa maman a cru bon de lui offrir ça. Et Berlin, il est pas méchant, du coup il s'est dit qu'il allait supporter les conneries du capitalisme américain pour faire plaisir à sa mère. Qu'avez vous fait lorsqu'il s'est activé ? : D'abord, il n'a même pas réagi. Il ne savait pas trop ce qu'il se passait. Il semblerait que ça soit arrivé à d'autres avant. Ça pouvait pas être une coïncidence, il y avait un truc pas net derrière tout ça. Puis, il a essayé de forcer pour l'enlever, mais sans aucun résultat. C'était inconfortable, il avait l'impression d'étouffer. Finalement pour se rendre compte que, comme tous les autres porteurs de bracelets, impossible de s'en débarrasser. Et y'a aussi les pouvoirs étranges qui viennent avec. Franchement, ça lui dit rien qui vaille.  Quel est votre point de vue face au conflit qui plonge le monde dans le chaos ? : Chaque siècle a sa crise. Il semblerait qu'il ait eut le malheur d'être vivant durant cette partie de siècle. Berlin, il aime pas ça, voir la ville se détruire de l'intérieur, éviter les cadavres quand il marche sur le trottoir. La vie n'est plus comme elle était. Plus personne n'a nulle part où retourner.

Où étiez vous lorsque la situation a commencé à dégénérer ? :
[ ] Au boulot, en train d'essayer de clarifier la situation.
[ ] Enfermé(e) à double tour chez moi, bien sûr...
[x] Dans la rue, en train de faire parler mes poings.
[ ] En train de planifier un plan pour les prochaines semaines.

Comment avez-vous réagit lorsque votre Soul Mate Jewel s'est activé ? :
[ ] J'ai essayé de comprendre ce qui se passait...
[ ] J'ai lutté pour essayer de le retirer !
[ ] J'ai pété un câble.
[x] J'ai tout de suite pensé à un complot.

Vous avez forcément vu la marque des âmes soeur naître sur le corps de quelqu'un, peut-être le votre, qu'en pensez vous ?
[ ] Tant que ça me concerne pas...
[ ] J'en sais rien, mais si ça nous permet de trouver l'âme soeur...
[x] J'suis sûr(e) que c'est qu'une connerie de plus.
[ ] C'est plutôt joli.

Vous vous retrouvez seul(e) dans un endroit que vous ne connaissez pas. Votre première réaction ?
[x] Chercher à manger.
[ ] Essayer de trouver à tout prix quelqu'un que je connais.
[ ] Me terrer dans un coin...
[ ] Explorer les lieux.


Are we all we are



LIFE GETS REALLY SIMPLE ONCE YOU CUT OUT ALL THE BULLSHIT THEY TEACH YOU IN SCHOOL.

Et puis merde.
C'est toujours emmerdant les rentrées scolaires. Il y a le prof qui fait l'appel et qui massacre son nom. Lo-zier. C'est pas difficile pourtant.

Y'a les cons qui rient parce que "hé mais Berlin c'est pas une ville?" Ben oui, c'est une ville, quelle culture générale à tout casser!

Il y a aussi le prof qui  pose une question idiote, la même pour tous les élèves. J'ai rien foutu pendant l'été, merci de t'en informer. On est plus au primaire quand même. Limite Berlin se dit qu'il lui répondra pas tant qu'il apprendra pas à prononcer son nom comme il faut.
Après, y'a ceux qui se permettent de rire de son accent. Il peut bien leur répéter qu'il est né et a grandi dans le même pays qu'eux, la seule différence étant qu'il connait une langue de plus que tous ces abrutis, mais ça sert à rien. Il a beau ne pas avoir de filtre quand il parle, y'a des trucs qu'il n'a plus envie de répéter après toutes ces années. Mais à l'école primaire au moins, les gens savaient pas que Berlin c'était le nom d'une ville. C'est même pas comme si à lui-même ça l'énervait de s'appeller Berlin, mais ça énerve les autres. N'importe quoi.

De toute façon, il a sa bande de potes. Sauf qu'ils sont pas tombés dans la même classe que lui. Ça, ça veut dire que Berlin peut pas se permettre d'oublier ses écouteurs et son vieux modèle d'iPod à la maison. Sinon, les journées seront longues.
★★★

SCHOOL'S OUT.

Bordel, c'est pas vrai.
Berlin a oublié un truc à l'école. D'une assez grande importance d'ailleurs. Sans ça, il peut pas rentrer chez lui. Non, il n'a pas oublié sa carte de bus. Mais plutôt une bague qu'il porte tout le temps sur son pouce. Sauf qu'aujourd'hui, Berlin avait sport, et en cours de sport, il a pas le droit de la porter. Et là, il a oublié de la reprendre.
Cette bague, c'est une bague anti-stress. Elle est constituée de deux anneaux de métal, l'un sur l'autre. L'anneau du dessous est en contact avec le doigt tandis que l'on peut faire tourner celui du dessus. Lorsque Berlin prend le transport en commun, il en a besoin. Ça le distrait, ça empêche l'anxiété de prendre le dessus. Sauf qu'aujourd'hui, il n'a que deux choix: marcher jusque chez lui, ou prendre le bus malgré tout, en pleine heure de pointe et bourré de gens.
★★★

SCHOOL'S BEEN BLOWN TO PIECES.

Sa mère lui avait acheté un de ces bracelets pour son anniversaire. Peut-être qu'elle s'inquiétait qu'à dix-huit ans il n'ait encore jamais eu de relation amoureuse avec qui que ce soit, mais franchement, ça le dérangeait pas plus que ça. Il a tout de même accepté, parce qu'un cadeau ça se refuse pas, et il allait pas décevoir sa mère non plus. De toute façon, c'était qu'un bracelet, non?

Faut croire que non. Trois ans plus tard, en 2019, c'est le chaos. Litérallement. Le gouvernement est renversé ici. Les gens meurent au coin de la rue, les gens ne sortent plus de chez eux, priant pour que leur maison ne soit pas la cible d'une attaque pendant la nuit. Et ceux qui possédent des bracelets se découvrent peu à peu des pouvoirs. La pierre sur le bracelet de Berlin, jusqu'à maintenant translucide, brillait dorénavant d'une lueur violette. Avec ça venait des pouvoirs de guérison. Ce qui est assez flippant quand on y pense. Il n'a aucune idée du réel mécanisme du pouvoir, ni même s'il peut vraiment le contrôler. Ce qu'il sait, c'est que ça n'a aucun effet sur sa propre personne.

Les gangs se multiplient à Minneapolis. L'un d'entre eux, qui semble pas mal renseigné sur ce qu'il se passe, l'a forcé à rejoindre leurs rangs, voyant la pierre violette qui brille à son poignet. En fait, ils pensaient qu'il pourrait aider à soigner leurs blessés ou un truc du genre. Et merde, c'est pas comme ça que ça marche, il va pas juste se laisser utiliser. De toute façon, il peut guérir que les blessures légères. Autant dire que le mec qui s'est pris une balle dans la poitrine, c'est fini pour lui.

Les parents de Berlin ont quitté avant que tout n'éclate. Ils sont retournés en France, pendant que lui faisait ses études au college. Personne ne se serait douté que ça allait dégénérer comme ça. Maintenant, même plus d'internet, pas de téléphone pour les contacter. Et sûrement pas de service postal.

Berlin lui, il n'aime pas être associé. À qui ou quoique ce soit. Sauf qu'en situation de crise, il peut pas rester seul. Et surtout, il ne peut pas juste observer ce qu'il se passe, sans réagir, comme tous ceux qui restent chez eux, à jeter un coup d'oeil derrière les rideaux. Berlin, il s'associe avec un gang, tente de survivre, de manifester son incompréhension, sa haine. Les humains peuvent jamais se tenir tranquille. Lui, comme des milliers d'autres, qui se sont fait arracher leur jeunesse, et pour beaucoup d'autres, leur vie. Berlin, il veut des explications.

I'm a pirate you're a princess

Prénom/Pseudo : Rocky/Raichi
Âge : 17 ans
Découverte du forum : Grâce à PRD, je surveillais déjà le topic du projet, et quand aujourd'hui j'ai vu qu'il avait officiellement ouvert j'étais un peu comme ça  
Avis sur celui-ci : IL EST SUPER TROP JOLI non mais franchement un vrai régal pour les yeux! Les annexes, explications et le contexte sont super bien écrits franchement c'est super magique je suis déjà accro   




Dernière édition par Berlin Lozier le Lun 4 Aoû - 7:38, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Clint
« je cherche encore »
Messages : 80
Date d'inscription : 27/07/2014
Points : 71
Ft. : Shailene Woodley
Âge : 22 ans
Localisation : Sud
Disponibilité : OK
Fiche : I dreamed a dream...
Liens : Miss Météore

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: Re: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   Dim 3 Aoû - 18:44

Oh un sudiste comme moi !   
Bienvenue sur le forum ! Si tu as la moindre question n'hésite pas~

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


 

And the arms of the ocean are carrying me. And all this devotion was rushing out of me. In the crushes of heaven for a sinner like me, but the arms of the ocean delivered me. Never let me go ...
CREDIT SIGNA' BANGERZ, UN GRAND MERCI ♥️
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serah E. Fleming
« j'ai trouvé mon âme-sœur »
Messages : 203
Date d'inscription : 25/07/2014
Points : 14
Ft. : Jennifer Lawrence
Âge : 23 ans
Localisation : A nouveau dans l'Ouest
Disponibilité : 2/3 Berlin & l'évent (Oswy et Vivi)
Fiche : « Make me feel alive »
Liens : « Say what you wanna say »

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: Re: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   Dim 3 Aoû - 19:23

Coucouuu, c'est trop cool que tu ai suivi le projet sur PRD !!
Hé, c'est moi qui me suis permise d'éditer ta fiche vis à vis des bugs de codes qu'il y avait, j'aurais dû te demander, je saaaais. ;w; Enfin voilà, je suis ravie de te voir parmi nous !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Peut-être que ce n'est qu'une fois, qu'un sourire, qu'un baiser, qu'un soupir envolé. Si seulement ma mémoire me laissait entrevoir ce qu'était la vie d'autrefois. Peut-être qu'il faut payer le prix de la trahison, le prix du sang, mais il tache mes mains, à nouveau. Je m'extasie de la beauté du monde, de la force de la nature, quand les hommes sont les proies de la terreur. Je n'ai pas peur tu sais. Non. Jamais. ▽ où es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter-ego.forumsgratuits.net/
avatar
Xavier L. Vale
« j'ai trouvé mon âme-sœur »
Messages : 64
Date d'inscription : 28/07/2014
Points : 40
Ft. : Aaron Paul
Âge : 32 ans
Localisation : Est. Ville de Duluth
Disponibilité : 2/2
Fiche : sois curieux
Liens : lions nous

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: Re: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   Dim 3 Aoû - 19:30

Berlin (les noms de ville en prénom j'aime trop ) a l'air trop cool héhé et je dis pas ça car il ressemble vachement à Xavier, promis   
Bienvenuuuuuue bonne chance pour la fiche et merci pour les compliments ça fait plaisir

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Est-ce que tu vois, toi aussi, quand tu fermes les yeux, quand tu serres le poing haut vers le ciel, est-ce que tu sens l'odeur délicieuse de la liberté ? Quand tu craches des soleils, la tête haute.
mille coeurs debout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Berlin Lozier
« je cherche encore »
Messages : 44
Date d'inscription : 03/08/2014
Points : 79
Ft. : Tommy Marr
Âge : 21 ans
Localisation : zone sud
Disponibilité : (2/3 libres)
Fiche : Life is life, fight for it.
Liens : Life is a challenge, meet it.

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: Re: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   Dim 3 Aoû - 22:26

Merci à vous pour votre super accueil   

Sasha: yeah yeah le sud vaincra   merci   
Serah: pas de problèmes, ne te gênes pas si y'a quoique ce soit, parce que je suis ultra nulle en codage vois tu   (la dernière fois que je me suis aventurée à écrire quelques lignes de code, c'était y'a déjà quelques années, genre 2-3 pages en HTML pour l'école ) encore merci
Xavier: Oh lala merci dans ce cas, j'ai bien hâte de rencontrer Xavier  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Clint
« je cherche encore »
Messages : 80
Date d'inscription : 27/07/2014
Points : 71
Ft. : Shailene Woodley
Âge : 22 ans
Localisation : Sud
Disponibilité : OK
Fiche : I dreamed a dream...
Liens : Miss Météore

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: Re: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   Lun 4 Aoû - 9:29

Félicitation ! Tu es validé  
Tu peux créer ta fiche de lien & de RP, n'hésite à prendre connaissance des points et de les réclamer.

Bref, ça c'était pour le côté formel xD Je tiens à te dire que j'aime beaucoup ton personnage ! Je trouve que tu as très bien respecté l'ambiance chaotique du forum  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's only after we've lost everything that we're free to do anything ✰ BERLIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alter-Ego :: Dans le vif du sujet :: ✗ try to find yourself :: ✗ fiches validées-