Alter-Ego


 

Partagez | 
 

 Xavier - If it feels so good then it can't be wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Xavier L. Vale
« j'ai trouvé mon âme-sœur »
Messages : 64
Date d'inscription : 28/07/2014
Points : 40
Ft. : Aaron Paul
Âge : 32 ans
Localisation : Est. Ville de Duluth
Disponibilité : 2/2
Fiche : sois curieux
Liens : lions nous

Carnet de bord
Contacts:

MessageSujet: Xavier - If it feels so good then it can't be wrong   Mer 30 Juil - 19:33


   
Xavier L. Vale
ft. Aaron Paul

   

   
It's your identity

   
Prénom(s) : Xavier Lewis
Nom : Vale
Âge : 32 ans
Groupe : Améthyste
Rang : lié, malheureusement
Localisation : Duluth
Job : l'université étant désertée, il n'a plus vraiment d'intérêt à aller travailler.
Laisser le champ libre au staff pour le groupe :
[ ] Oui, aidez moi !
[ X ] Non, je sais ce que je veux.
   
   
Come into my head

   
est-ce que tu sens l'odeur délicieuse de la liberté ? Xavier, c'est un esprit révolté, une envie de changer le monde et le changer plus vite que ça. Engagé, impatient, il use et abuse des mots pour se faire comprendre, souvent. Le tact n'est pas une grande qualité, la franchise oui. Il a toujours été assez populaire malgré sa tendance monumentale à être un chieur de première dès que quelqu'un agissait d'une manière qui ne lui plaisait pas. Enfin, populaire signifiait surtout être connu de beaucoup et être invité partout, ça n'a jamais signifié une ribambelle d'amis fidèles. Encore moins depuis que le monde a décidé de tourner à l'envers à vrai dire. Est-ce que tu entends l'écho noir du naufrage ? Depuis l'activation du Soul Mate Jewel et le chaos général, Xavier a bien dû apprendre à contrôler ses ardeurs. A Duluth, on n'apprécie pas vraiment les grandes gueules et ceux qui pestent contre le monde. Cela ne l'empêche pas de s'exprimer haut et fort lorsque quelque chose le révolte car on ne change pas sa vraie nature. Avant il était un professeur de philo apprécié des élèves pour son anticonformisme affiché, aujourd'hui il n'est plus qu'un survivant qui a encore l'espoir de changer le monde. Ses priorités ont simplement changé. Quand tu fermes les yeux, quand tu serres le poing haut vers le ciel. Maintenant, il est lié à sa petite soeur par cette prétendue marque des âmes sœurs. Xavier était pour bouleverser les mœurs oui, mais s'il avait imaginé que ça signifiait ça, il aurait sans doute râlé moins fort. Même s'il sait pertinemment que cette liaison n'a pas de rapport avec l'amour charnel tel que l'on imagine, il ne peut s'empêcher de se sentir dégoûté. Il ne peut se passer de sa présence mais les regards en biais du reste du monde lui rappellent à quel point cette situation est anormale, à quel point un frère et une soeur ne devraient pas être liés de cette manière.

   
Comment avez-vous découvert l'existence des Soul Mate Jewel ? : l'avantage de travailler dans un lycée, c'est qu'on est au courant des tendances très rapidement. Ce sont quelques uns de mes élèves qui en ont parlé durant un de mes cours, voulant savoir ce que j'en pensais et si on pouvait passer quelques heures sur le sujet de l'amour et des âmes sœurs. Ils m'ont expliqué le principe, complètement excités par cette nouveauté et j'ai pu introduire mon cours sur Platon donc ça tombait plutôt à pic. Comment vous êtes-vous procuré le votre ? : mes collègues me l'ont offert lors de mon pot de départ il y a 3 ans, quand j'ai quitté Portland pour Duluth. Ils cherchaient une idée de cadeau originale et apparemment, ce sont encore mes élèves qui leur ont soufflé. J'aurais préféré qu'ils ne pensent pas à ça, avec un peu de chance j'aurais pu échapper à la tendance.. enfin, à l'époque je pensais que c'était une mode passagère. J'y croyais pas mais j'ai suivi le protocole et voilà le résultat. Qu'avez vous fait lorsqu'il s'est activé ? : j'ai cru à une blague, puis j'ai compris rapidement que ce n'en était pas une. Je me suis énervé une fois mais ça ne servait à rien alors j'ai essayé d'apprivoiser mon pouvoir, qui par chance n'était pas une malédiction. Puis la situation a vraiment empiré et là je me suis senti exploité, trahi, envahi par une rage aveugle. Ces scientifiques qui ont développé cette chose ont bien fait de fuir et mettre la clé sous la porte, car imposer un tel changement au monde entier.. oui, ils ont bien fait de fuir.
   
Où étiez vous lorsque la situation a commencé à dégénérer ? :
   [ ] Au boulot, en train d'essayer de clarifier la situation.
   [ ] Enfermé(e) à double tour chez moi, bien sûr...
   [ x ] Dans la rue, en train de faire parler mes poings.
   [ ] En train de planifier un plan pour les prochaines semaines.
   
Comment avez-vous réagit lorsque votre Soul Mate Jewel s'est activé ? :
   [ ] J'ai essayé de comprendre ce qui se passait...
   [ ] J'ai lutté pour essayer de le retirer !
   [ x ] J'ai pété un câble.
   [ ] J'ai tout de suite pensé à un complot.
   
Vous avez forcément vu la marque des âmes soeur naître sur le corps de quelqu'un, peut-être le votre, qu'en pensez vous ?
   [ ] Tant que ça me concerne pas...
   [ ] J'en sais rien, mais si ça nous permet de trouver l'âme soeur...
   [ x ] J'suis sûr(e) que c'est qu'une connerie de plus.
   [ ] C'est plutôt joli.
   
Vous vous retrouvez seul(e) dans un endroit que vous ne connaissez pas. Votre première réaction ?
   [ ] Chercher à manger.
   [ ] Essayer de trouver à tout prix quelqu'un que je connais.
   [ ] Me terrer dans un coin...
   [ x ] Explorer les lieux.


   
Are we all we are

   
Alors qu'on leur demande comment ils pourraient décrire leur fils aîné, les deux parents Vale échangent un regard teinté de tendresse. Vous l'avez senti rapidement, l'amour n'est pas au beau fixe dans ce couple au bord de la retraite. S'ils se sont mariés trop tôt, trop tard, vous n'en savez rien, vous savez juste qu'ils ont eu deux enfants et que vous voulez en savoir plus sur le plus grand. Alors vous leur demandez. "Xavier.. Il a toujours été intelligent. Enfin, il savait analyser, mais c'est vrai qu'il a toujours manqué de délicatesse. Il avait beaucoup de copains pourtant, je me demande comment ils le supportaient." La femme pousse de l'épaule son mari lorsqu'il termine sa phrase, une mine offusquée sur le visage. Elle reprend la parole pour défendre son fils. "Il était apprécié car ça ne le dérangeait jamais de dire tout haut ce que les autres pensaient tout bas. Et contrairement à ce que l'on pouvait penser, il n'était pas du genre à haïr le monde, justement, il voyait toujours le bon en chacun. Moins au fil du temps mais tu te souviens quand il avait 15 ans ? Il pensait que tout le monde était son meilleur ami. Il a bien changé, évidemment.." Le regard perdu dans les souvenirs, la quinquagénaire échange un regard avec son époux. "Le seul réel meilleur ami qu'il ait eu était son cousin. Ils passaient leurs journées ensemble puisque j'étais très proche de mon frère et qu'ils n'avaient que 4 ans d'écart." Son cousin. Cela vous donne une piste pour continuer votre enquête et vous vous apprêtez à prendre congé mais son père vous retient une dernière fois. "On est fiers de lui. Il a réussi brillamment ses études et même si on ne l'avait jamais imaginé prof, tout le monde était unanime - sauf ses chefs - sur le fait qu'il était talentueux. Et.. ça nous est égal, que les bracelets ou je ne sais quoi l'aient lié avec sa petite soeur. On sait qu'il n'est pas un monstre. Dîtes lui, si vous le voyez ?" Vous acquiescez, un peu ému par cet amour parental et reprenez la voiture. En effet, suite aux problèmes à Duluth, les parents Vale ont décidé de s'installer dans le chalet familial, éloigné de toute animation violente.

Guidé par les confessions parentales, vous cherchez alors le bar dans lequel travaille le cousin de Xavier, Alex. Quand vous lui demandez de décrire son cousin, le barman répond du tac au tac. "Xav, c'est comme mon frère. Je suis fils unique vous savez, et puis lui il avait qu'une petite soeur, alors on a dit qu'on était pas cousins mais qu'on était frangins. Je l'ai toujours admiré avec sa gueule de rebelle et son art de dire les choses qui fâchent, cet engagement qu'il mettait dans tout ce qu'il faisait." Il attrape machinalement une chope et commence à l'essuyer pour s'occuper les mains. "Quand mon père a déconné et a commencé à boire, il a été là pour moi. On s'est un peu éloignés quand il est parti à Portland faire ses études mais depuis qu'il est revenu ça s'est arrangé." Vous notez que les avis se rejoignent, ce qui est un bon point. Un coup de feu retentit à l'extérieur du bar et Alex ne sourcille pas, imperturbable. "Si vous voulez mon avis, son problème c'est qu'il a peur d'être seul. Il a toujours été entouré de ribambelles de potes mais peu de vrais amis et ça lui fout les boules. Mais moi je le lâcherai pas !" Vous savez qu'Alexander a bien failli suivre son grand ami Aaron à Moorhead mais vous vous gardez bien de faire la remarque, quelque chose vous soufflant que le Vale n'est pas du genre à refuser une bonne bagarre. Vous lui demandez ce qu'il pense de cette marque d'âme sœur qui lie Xavier à sa cadette. "Ben.. je m'en fous en fait. Ils couchent pas ensemble, c'est juste les bracelets qui déconnent, c'est une connerie. Je sais qu'il le vit mal mais franchement on a des problèmes plus importants que ça à l'heure actuelle non ?" Une nouvelle explosion ponctue sa question, comme pour prouver ses dires. "Au moins, on a un pouvoir pratique. On a le même pouvoir oui, puis nos bracelets sont de la même couleur.. je sais pas à quoi ça correspond en fait mais ça ressemble plus à un don qu'à une malédiction."

L'interlocutrice suivante est bien plus jeune que ceux auxquels vous avez eu affaire précédemment. Tout juste la vingtaine, la petite femme aux cheveux multicolores et au sac en bandoulière orné du nom de ses séries préférées semble complètement à l'aise dans son nouveau monde. Alors que vous lui demandez si elle peut vous parler de M. Vale, un sourire s'étale sur ses lèvres. "Bien sûr que je peux en parler ! Euh, meilleur prof du monde, ça vous parle ? C'est bien le seul à m'avoir fait aimer la philo. Il était pas barbant comme les vieux profs ou faussement enjoué comme les jeunes, il essayait pas de devenir notre meilleur pote en utilisant des expressions qu'il comprenait pas. Les gens aiment bien les profs qui nous font rien glander, mais lui c'était pas ça du tout. Il nous faisait travailler différemment. Pas de bouquin, pas de cours en trois parties - trois sous-parties. ll nous demandait d'oublier tout ce qu'on savait, toutes les méthodologies, car il estimait qu'un esprit conditionné à s'exprimer de telle ou telle manière bridait sa créativité et son analyse. On a compris l'idée du "carpe diem", l'art de ne pas se conformer aux règles, le talent pour transmettre ses pensées." Vous l'avez deviné, la jeune femme adorait son prof de philo. Avant même que vous ayez pu poser une deuxième question, elle reprend. "Quand tout a commencé à dégénérer, les gens ont fini par ne plus venir en cours. Certains continuaient, entretenant l'espoir d'être les seuls à obtenir leur diplôme et trouver un taf facilement mais ça ne s'est pas arrangé. M. Vale - enfin, Xavier - il est venu quasiment jusqu'au bout.. Puis on ne l'a plus revu. On pensait qu'il était parti mais il parait qu'il a simplement décidé que c'était inutile de se déplacer jusqu'ici pour rien." On sent la déception pointer dans le ton de sa voix même si elle essaye de le dissimuler. "Dîtes lui que ça me manque un peu, ses cours. Si le monde revenait à la normale un jour, j'aimerais bien le revoir comme il était avant." Vous lui promettez de le faire, même s'il n'y a que peu d'espoir que ce rêve se réalise un jour, puis vous tournez les talons.

Vous ne savez pas vraiment où le trouver, Xavier. ll est souvent au Time and Space mais en même temps il semble ne jamais y être. Il s'est renfermé, cette situation le révolte mais il s'efforce de le cacher car il sait qu'il pourrait très bien servir d'exemple à un clan rebelle désireux de réfréner les ardeurs diverses. Il est brimé, il se censure et ça le rend presque aigri. Mais il ne vit pas dans le passé Xavier, ni dans l'avenir car il n'est pas sûr qu'il y ait un avenir. Il vit là, maintenant, même si ça fait mal et même si c'est dangereux. Il n'hésite pas à utiliser régulièrement son pouvoir, car il a décidé qu'il apporterait le maximum de bien qu'il était possible d'offrir dans un environnement si noir.


   
I'm a pirate you're a princess

   
Prénom/Pseudo : Moriarten
Âge : 20 ans
Découverte du forum : Merci PRD ♥️
Avis sur celui-ci : Il puducu (    )


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Xavier - If it feels so good then it can't be wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ozalee ★ « Feels so good being bad »
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Bienvenue Xavier Gillier
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alter-Ego :: Dans le vif du sujet :: ✗ try to find yourself :: ✗ fiches validées-